[Total : 1    Moyenne : 1/5]

La méthode doit respecter le mode de fructification de la vigne, le raisin bio antioxydant naturel puissant n’apparaissant que sur du bois de l’année en cours.

Il s’agit d’un travail complexe, la longueur de la taille dépendant souvent des variétés. Pour simplifier, on distingue la taille classique à deux yeux, destinée aux chasselas, et la taille longue, à trois ou quatre yeux, pratiquée sur les muscats.
Cette méthode est destinée à la taille de la vigne de table, cultivée en treille.

La taille d’hiver

La taille hivernale se déroule de février à mars et a pour objet d’aider la fructification tout en provoquant le développement des yeux de remplacement. C’est toujours l’œil d’extrémité du courson (nom de la coursonne de la vigne) qui assure la fructification, les autres devant en principe produire un remplaçant.

Taille de la vigne biologique

Taille de la vigne biologique

MĂ©thode

On élimine en premier lieu les sarments ayant fructifié si les remplaçants sont taillés à deux yeux. Si le courson est composé de deux sarments, on peut appliquer une taille en crochet, c’est à dire tailler chaque rameau à un œil. S’il y a trois sarments, on essaye de ne conserver que celui qui est le plus proche de la branche principale. Ce sarment doit avoir de la vigueur et des yeux bien formés, sinon on adopte une taille en crochet.
La taille des prolongements varie aussi selon les formes choisies. Pour les cordons verticaux, les treilles, on allonge en moyenne la pousse de 30 cm en conservant au moins trois yeux bien constitués. Pour les gobelets, il n’y aura pas de taille de prolongement proprement dite, les sarments étant soumis à une taille de fructification.
Si on a affaire à un cordon horizontal, on ne fera pas non plus de taille des prolongements puisque le renouvellement est permanent. On notera toutefois que dans cette technique la future branche fruitière est taillée beaucoup plus long (6 à 8 yeux) et le remplaçant à deux yeux.

Tailles d’été

Ces tailles estivales dépendent des formes adoptées pour la culture. Elles suppriment surtout les pousses inutiles et restreignent la croissance parfois étonnante de certains sarments.

L’ébourgeonnement

Il concerne les pousses qui se forment à partir des bourillons (petits yeux stipulaires), ou d’yeux mal éborgnés. On agit alors rapidement dès que les pousses ont entre 5 et 10 cm de longueur, si l’on désire obtenir des coursons normaux ne comportant que deux sarments, le fructifère et le remplaçant.

Le pincement

Courant juin, on pince le sarment fructifère au-dessus de la deuxième feuille qui suit la deuxième grappe de fleurs. Lorsque la floraison est passée, le remplaçant est pincé, selon sa vigueur, à 40 à 50 cm de longueur.

Conseil

Le principe qui sous-tend la taille de la vigne respecte toujours la règle simple : fructifère et remplaçant. Pour bien adapter ce principe aux particularités des différentes variétés, il faut observer leur végétation. Si les plantes développent de nombreux sarments à partir des bourillons, on taillera plus court. Lorsqu’au contraire les repercements sont difficiles et la production faible, la taille sera plus longue. Enfin, quand on ne connait pas la variété, il vaut mieux se contenter d’une taille classique à deux yeux.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Famille, origine, description, rusticité et utilisation de la vigne ( le raisins bio antioxydant naturel puissant).

Une plante de la famille des vitacées.

La vigne est originaire d’ Europe.

Nom botanique: vitis vinifera.

Il existe de nombreuses variĂ©tĂ©s de vigne comme le chasselat, merlot, grenache assemblĂ©es dans l’Ă©laboration du vin.

C’est une plante vivace sarmenteuse utilisĂ©e comme grimpante Ă  feuilles caduques.

Elle peut atteindre 5 mètres .

La vigne est très rustique aux gelées (au-delà de -20°C).

On la plante au jardin en tonnelle, pergola, le long d’un mur.

La vigne

La vigne

La fleur

La floraison de la vigne apparaît au printemps.
Les fleurs blanches sont petites et regroupées en grappes.

Plantation et multiplication

La vigne aime une terre très bien drainée. Elle supporte le calcaire et la sécheresse.
On ajoutera donc Ă  la plantation (Novembre) des cailloux dans le trou.
On placera un fil de fer pour la guider tout au long de sa croissance.
Elle aime la chaleur, en rĂ©gion Nord, on la plantera le long d’un mur bien exposĂ©.

La multiplication s’effectue par greffe, bouturage mi-AoĂ»t ou marcottage aĂ©rien dès le printemps.

Culture et entretien de la vigne

On peut apporter au printemps du fumier décomposé pour une meilleur production de raisin.
La taille se pratique dès la formation des grappes pour éviter la production de trop de feuillage. On laisse quelques feuilles côté ouest pour protéger les raisins du soleil
On taille les sarments de vigne (on laisse de 3 à 5 yeux) dès la chute des feuilles en Novembre.
Voir l’article la taille de la vigne

Ennemis et maladies

La vigne est traitĂ©e prĂ©ventivement dès le printemps pour lutter contre le mildiou et l’oĂŻdium.
Vous remarquerez la présence fréquente de rosiers au pied des rangs pour alerter le viticulteur.
Le rosier est la sentinelle des vignes.

En cuisine

Le fruit de la vigne se rĂ©colte dès AoĂ»t et jusqu’Ă  DĂ©cembre.
Le raisin se consomme cru, sec, macĂ©rĂ©, mixĂ©…
Il sert Ă  fabriquer vin, liqueur, jus, salades de fruits, gâteaux…
On fabrique aussi de l’huile de pĂ©pins de raisin qui a une très bonne tenue en tempĂ©rature. A conseiller pour les fondues.

En médecine

La feuille de vigne est toujours utilisĂ©e dans des prĂ©parations pour soigner les jambes lourdes, les hĂ©morroĂŻdes…